En attendant le nouvel an chinois

En ce début d’année 2010, j’ai décidé de recadrer plus ce blog vers un aspect business, ce qui est après tout aussi un des objets principaux du livre « Rencontre d’un bol et d’une assiette ».

Alors que l’économie mondiale commence à émerger lentement de la récession, L’Asie et plus spécialement la Chine, semble marquer une reprise plus prononcée. Cela dit, pour bien comprendre le marché chinois et les habitudes des Chinois, je voudrais parler de cette période qui courre du 1 janvier au Nouvel An chinois. Cette période est particulière en ce sens que plus on se rapproche de la date, cette année le 14 février, jour de la Saint Valentin, plus l’économie se met à tourner au ralenti. Il devient alors difficile de trouver des ressources pour travailler et pendant les jours de congés liés à cette fête, les villes sont désertées par les travailleurs migrants. Souvent la durée des vacances à cette occasion peu approcher les deux semaines.

Il est important pour les Chinois de régler leurs dettes avant cette date et ils essayent tant que faire se peu de préparer, qui les boutiques, qui les bureaux pour accueillir le Nouvel An. On dit en Chine que selon la manière dont on passe le Nouvel An chinois, de cette manière on passera l’année.
Si vous devez vous faire payer des dettes, essayez pendant cette période, mais pour la réalisation des contrats cela sera beaucoup plus difficile. La prospection commerciale semble se ralentir dans des proportions importantes et cela surprend toujours la première année de présence en Chine. Il ne sert à rien de s’inquiéter, il suffit alors de faire ‘le gros dos’ et d’attendre début mars pour voir reprendre les affaires de plus belle.

FacebookDiggFriendFeedLinkedInMySpacePingTwitterYahoo BuzzShare
This entry was posted in Non classé and tagged , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.